Réussir son déménagement soi-même en 10 étapes

déménager tout seul

Si l’idée de partir vivre ailleurs, découvrir une nouvelle ville, un nouveau quartier, réaménager son nouveau foyer et s’y faire de nouveaux souvenirs est plutôt excitante, l’idée de déménager est plutôt perçue comme un fardeau. Le déménagement n’est jamais simple. Il faut avoir un certain sens de l’organisation, des muscles ou des amis serviables, surtout si vous ne voulez pas faire appel à des déménageurs. On vous livre quelques conseils pour déménager tout seul, sans souci, grâce à nos 10 conseils.

On ne va pas se mentir, même en suivant correctement les étapes, un déménagement reste une journée qui demandera un certain effort. Par contre, en suivant ces conseils, on vous assure de n’oublier aucun détail, car le pire lors d’un déménagement est l’imprévu.

S’organiser comme un chef

Notre premier conseil n’est pas scientifique mais il est impossible de vous livrer un guide du parfait déménageur sans vous parler de l’organisation. L’organisation est le fondement de votre déménagement.

Organiser veut dire planifier, réfléchir à toutes les étapes, mettre en place toute une série de choses, contacter différentes personnes, anticiper les problèmes. Il faut organiser votre départ et à la fois organiser votre arrivée. C’est un double travail, qui requière d’un côté que vous fassiez le deuil de votre premier logement et de l’autre côté, que vous fassiez en sorte de vous projeter dans ce qui sera votre prochain foyer.

S’organiser, c’est surtout se poser toute une série de questions auxquelles il faut trouver une réponse. Faut-il réserver des places de parking à la commune pour laisser le camion stationner à proximité de votre nouveau logement ? Faut-il prévoir un encas pour ravitailler la petite équipe qui sera là pour vous aider ? Quelle est la proportion de meubles à démonter par rapport à ceux qui se transportent tels quels ? Combien d’allers-retours faut-il prévoir ? Comment faut-il s’y prendre pour relever les compteurs ? Quels sont les meubles qui passeront dans l’ascenseur ou seront manipulables dans les escaliers et les communs ? Les meubles pourront-ils passer par la fenêtre si vous utilisez un monte-charge extérieur ?

Se procurer assez de cartons

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, assurez-vous d’avoir suffisamment de matériel pour emballer vos meubles et vos affaires. Cela passe par l’achat de caisses en carton. Vous pouvez acheter des cartons dans des magasins de bricolage ou de déco. Les sociétés de déménagement vendent également leurs caisses en carton, sans obligation pour autant de faire appel à leurs services par après.

Mais vous pouvez aussi réduire les coûts en vous procurant des cartons réutilisables dans les supermarchés. Allez demander à un employé du magasin le plus proche s’il n’y a pas quelques cartons dans la réserve, qui sont destinés à la poubelle. Mettre toutes vos affaires dans des cartons doit être fait au maximum 3 jours avant le jour J.

En effet, cela nous amène au conseil suivant, mais vous allez vous en rendre compte qu’en emballant vos cartons, certaines affaires vont vous prendre un certain temps à trier.

déménager tout seul

Faire le tri

Profitez de votre déménagement pour jeter des choses… Même en étant très collectionneur, vous vous surprendrez à jeter beaucoup plus de choses que vous ne l’imaginiez. Il est psychologiquement plus simple de faire le vide lors d’un déménagement qu’en temps normal. Alors, profitez-en pour jeter les choses inutiles. C’est aussi le moment opportun pour faire le tri dans vos papiers.

Faire du rangement avant de déménager peut paraître absurde, pourtant, c’est le meilleur moyen d’avoir une vision claire de ce que vous possédez et de ce qui devra rentrer dans des caisses. Ça vous permettra aussi de mieux visualiser comment vous aménagerez votre prochain chez-vous.

Choisir la bonne période

On ne choisit pas toujours le moment du déménagement mais si vous avez la possibilité de le faire, on vous conseille les mois de mai à septembre. Le temps favorable est la raison de ce choix. Évidemment, les sociétés de déménagement le savent et les prix sont donc plus élevés durant cette période de l’année. Souvent, les tarifs sont encore plus élevés durant le weekend. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents tarifs pratiqués et pourquoi pas, demandez un devis sans engagement à une entreprise.

Ne pas faire appel à un déménageur

Si vous êtes en train de lire ceci, c’est que vous pensez à déménager tout seul et on vous y encourage ! Vous l’avez compris, les déménagements en semaine et durant la période creuse sont moins chers. Malgré tout, cela reste un fameux budget. Il n’y a pas de solution miracle, le plus souvent, l’aide d’amis ou de la famille est extrêmement précieuse.

Faites vos yeux doux à vos proches et promettez-leur un repas convivial pour les remercier. Les amis ça sert aussi à ça. Surtout, en participant à l’entrée dans votre nouvelle vie, cela vous crée de nouveaux souvenirs et cela renforce vos liens d’amitié. Ils se souviendront toujours d’avoir été là pour vous lors de cette étape importante de votre vie.

Faire l’état des lieux

Si vous déménagez vers un appartement ou une maison que vous louez, n’oubliez surtout pas de faire un état des lieux. C’est dans votre intérêt ! L’état des lieux doit se faire rapidement après l’emménagement. Il vous permet de vous protéger et d’éviter d’avoir de mauvaises surprises le jour où vous quitterez les lieux. Lorsque vous emménagez, vous devez verser une caution à votre propriétaire. Cette caution ne peut être récupérée, à la fin de votre bail, que si votre propriétaire ne demande pas de l’utiliser pour couvrir les frais de réparation que vous lui laisserez après votre départ.

En dehors de l’usure habituelle liée à un usage quotidien d’une armoire, une porte, une douche, etc., le propriétaire peut vous demander de payer pour reboucher un trou ou réparer une latte du plancher. C’est pourquoi faire l’état des lieux est important quand vous emménagez. Repérez tous les coups, les éraflures dans les meubles, les ampoules qui ne fonctionnent pas, les fenêtres coincées, les trous dans les murs et faites-en la mention dans l’état des lieux. Ainsi, le jour où vous partirez, vous pourrez vous défendre et indiquer que toutes ces choses défectueuses l’étaient déjà à votre arrivée dans le bien.

Régler les questions administratives

Non seulement les déménagements ne sont pas toujours une partie de plaisir, mais en plus, il y a autre chose que l’on déteste tous faire et qui est pourtant obligatoire lorsqu’on déménage… c’est faire de la paperasse. Pour ne pas vous retrouver sans électricité, sans eau, sans internet, pensez à contacter vos différents fournisseurs à temps. Certains demandent des délais importants, d’autres appliquent des frais majorés si vous ne prévenez pas à temps le changement d’adresse.

Par exemple, chez GDF Suez, il est conseillé de demander la résiliation de votre dossier, 6 semaines avant le déménagement, en leur indiquant la date de déménagement. Il faudra fournir le relevé des compteurs de votre ancien logement et du nouveau logement. Les transferts d’adresse sont plus rapides et moins contraignants que la fermeture de votre dossier pour en rouvrir un autre après.

N’oubliez pas non plus de vous inscrire dans votre nouvelle commune. Une fois officiellement domicilié à votre nouvelle adresse, il faudra prendre sa patience en main et contacter plusieurs institutions qui vous envoient du courrier officiel, comme votre banque, assurance, mutuelle et même votre employeur ! Éventuellement, gardez des contacts avec le nouvel occupant de votre ancien logement, afin qu’il garde le courrier qui continue à arriver à l’ancienne adresse.

Petits conseils bonus pour déménager tout seul sans souci

Saviez-vous que si vous avez au moins 3 enfants, il est possible de demander une prime de déménagement à la Caf ? Pour remplir votre devoir de bon citoyen, il est aussi demandé de vous inscrire vous-même sur les listes électorales avant le 31 décembre.

Enfin, n’oubliez pas de vous faire connaître auprès de vos nouveaux voisins. Une bonne entente avec vos voisins permet dès le début de les mettre à l’aise et d’assurer les bases d’une relation paisible entre vous. Le jour où vous serez un peu bruyant, le jour où vous aurez besoin d’aide, le jour où vous aurez un différend, il sera plus simple de régler la situation sans que celle-ci ne s’envenime, car vous aurez commencé sur de bonnes bases.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *